Audiences TV du 10 juin 2019 : Demain nous appartient en tête avec son prime “Le piège” (TF1) devant “Meurtres au paradis” (France 2)

Audiences TV du 10 juin 2019 : Demain nous appartient en tête avec son prime “Le piège” (TF1) devant “Meurtres au paradis” (France 2)
5 (100%) 2 vote[s]

Sans grande surprise, c’est TF1 qui se hisse à la première place du classement des audiences pour la soirée du lundi 10 juin 2019. Les inconditionnels du feuilleton “Demain nous appartient” étaient au rendez-vous pour découvrir le premier prime de leur série quotidienne préférée. Baptisé “Le piège” et réalisé par l’excellent Thierry Peythieu, il a tenu en haleine en moyenne 4,08 millions de personnes. La part de marché atteint 19,4 % auprès du public de 4 ans et plus et  22,6 % auprès des femmes responsables des achats du foyer. Joli succès pour ce prime si attendu par les fidèles de la série.

 

Audiences TV du 10 juin 2019 :  Demain nous appartient en tête avec son prime "Le piège" (TF1) devant "Meurtres au paradis" (France 2)
©Fabien Malot/TelSète

France 2 monte sur la seconde marche. Les deux premiers épisodes – dont un inédit+ de la série “Meurtres au paradis” ont captivé 2,94 millions de sérievores soit 13,4  % du public et 7,4 % des femmes responsables des achats du foyer.

France 3 est troisième du classement grâce à la rediffusion du film français “Un crime au paradis”. Réalisé par Jean Becker et mené par Jacques Villeret et Josiane Balasko, il a séduit 2,15 millions de cinéphiles. La part de marché atteint  9,4 % auprès du public de 4 ans et plus et  4,6 % auprès des femmes responsables des achats du foyer.

M6 est au pied du podium. La finale du concours “Le meilleur pâtissier professionnel : le choc des nations” a suscité la curiosité de 1,90 million de personnes soit 9,3  % du public et 16,9 % des femmes responsables des achats du foyer.

C8 complète le top 5 grâce à la rediffusion du film d’action “Balade entre les tombes” mené par Liam Neeson. Ce long-métrage a séduit 1,35 million de cinéphiles soit 6,7 % du public et 6,7 % des ménagères de moins de cinquante ans.