Ce soir sur M6 dans Capital : “Loisirs d’été à petits prix : un business en pleine forme !”

Capital, le magazine de l’économie de M6 est au Programme TV de votre soirée du dimanche 18 août 2019. Dès 21h05, plongez au cœur d’un numéro inédit et placé une fois de plus sous le signe de l’été. Julien Courbet vous fait découvrir ce soir le business en pleine forme des loisirs d’été à petit prix.

Crédit M6

Capital du dimanche 18 août 2019 : Le sommaire détaillé

Capital vous décrypte les loisirs phares de l’été : accrobranche, structures gonflables, VTT électriques. Des activités de plein air à sensations fortes qui rassemblent toute la famille. La raison de ce succès ? Ce sont des activités peu coûteuses, moins de 20 euros la demi-journée. Les entreprises de ce secteur se frottent les mains car ce business génère 300 millions de chiffre d’affaires. Quelles sont les tendances de cet été ? Quelles sont les nouvelles attractions mises en place par les professionnels des loisirs de plein air pour nous attirer ? Capital vous montre l’envers du décor des sports fun et pas chers de vos vacances.

Jeux gonflables : les nouveaux parcs d’attraction de l’été

Ce sont des parcs d’attractions d’un nouveau genre qui se multiplient ces dernières années : des parcs de structures gonflables. En forme de château fort, de girafe géante ou de palais de conte de fées, ces jeux aux couleurs flashy occupent vos enfants pendant des heures pour une dizaine d’euros seulement. Après les enfants, les professionnels du gonflable s’intéressent désormais aux adultes adeptes de sensations fortes. Ils ont misé plusieurs centaines de milliers d’euros dans des structures high tech qui peuvent accueillir jusqu’à quatre cents personnes en même temps, se démenant pour franchir des obstacles toujours plus périlleux ! De vrais parcours du combattant, sans risque de se faire mal ! Du côté des professionnels qui tiennent ces parcs, c’est le carton plein assuré : les investissements sont peu coûteux – 3 000 euros pour les premiers prix – et se révèlent très vite rentables. Capital vous fait entrer dans les coulisses de ces entreprises qui se démènent pour mettre toujours plus de fun dans vos vacances.

Accrobranche : un business à donner le vertige

Se déplacer d’arbre en arbre à dix mètres du sol, survoler la forêt, suspendu à une tyrolienne : pour vingt euros en moyenne, l’accrobranche promet un maximum d’adrénaline ! Ce loisir qui rassemble petits et grands cartonne : on ne compte pas moins de cinq cents parcs de ce type en France. Devant ce succès, certains ont même conçu des parcs en dehors des forêts, comme à Rochefort (Charente-Maritime), où l’on peut escalader le long des cordages d’un voilier et virevolter de mât en mât grâce à une tyrolienne ! Mais la dernière tendance, ce sont les parcs à filets. On peut y évoluer en toute liberté, sans être harnaché. Tous ces parcs ont le même enjeu : offrir le plus de sensations à leurs clients, tout en assurant leur sécurité. Cela passe par des équipements innovants conçus en France, comme des mousquetons plus faciles à manipuler ou de nouvelles lignes de vie qui permettent d’évoluer les mains libres sur le parcours. Qui sont ces spécialistes de l’accrobranche ? Comment se sont-ils imposés comme des références mondiales sur ce marché ? Quelles nouvelles attractions à sensations allez-vous pouvoir tester cet été ?

VTT électriques : le boom de la location

À la campagne, en bord de mer ou dans les stations de montagne, c’est le sport qui a le vent en poupe : le VTT électrique. Depuis quelques années, les magasins de location en proposent tous, autour de trente euros la demi-journée. L’atout de ce VTT high tech ? Il permet de partir à l’assaut des chemins escarpés sans trop se fatiguer. Avec ce produit accessible à tous, les loueurs s’adressent à un public beaucoup plus large. L’avantage pour les professionnels de la location : les VTT électriques, achetés entre 1 000 et 4 000 euros selon les modèles, sont rapidement amortis. D’autant qu’en fin de saison, ils revendent à bon prix ces vélos d’occasion. Car les VTT motorisés sont très recherchés : ils représentent désormais 20% des ventes de vélos électriques. Capital vous fait entrer dans les coulisses de la bataille entre loueurs. Quels sont leurs arguments commerciaux pour se distinguer de leurs concurrents ? Pourquoi les fabricants de VTT électriques misent-ils sur les « fat bikes », ces VTT électriques aux larges roues capables d’avaler des kilomètres sur la plage ?

La bande-annonce

Découvrez quelques images de ce numéro inédit de Capital du dimanche 18 août 2019

Capital c’est ce dimanche 18 août à 21h05 sur M6. Vous pourrez voir ou revoir à tout moment en replay et en streaming l’émission sur 6PLAY durant sept jours maximum.