Le chanteur Idir, la légende de la musique kabyle, s’est éteint à l’âge de 70 ans

C’est une triste nouvelle qui nous parvient en ce début du mois de mai. Le chanteur algérien Idir s’est éteint ce samedi 02 mai à l’âge de 70 ans, a annoncé sa famille sur les réseaux sociaux.

Hospitalisé depuis vendredi à Paris, il a succombé à une maladie contre laquelle il se battait depuis des années.  Sa chanson en langue berbère « A Vava Inouva » avait connu un immense succès.

Capture IdirVEVO

Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, né en 1949 à Aït Lahcène, à 35 km de Tizi-Ouzou, capitale de la Grande-Kabylie, est un fils de berger. Il a baigné dans la culture et la tradition berbère. Idir entreprend des études de géologie et se destine à une carrière dans l’industrie pétrolière algérienne mais en 1973, le cours de sa vie change lorsqu’il débuta sur Radio Alger. Il remplaça au pied levé la chanteuse Nouara qui devait interpréter la berceuse « Vava Inouva » qu’il lui avait composée. Son titre devient alors un succès planétaire

En 1975, Idir quitte l’Algérie pour venir s’installer en France sur le conseil de la maison de disque Pathé Marconi. Un an plus tard, sort son premier album. En 1979, il sort un second opus et s’éclipse du devant de la scène entre 1981 et 1991. En 1999, il sort un nouvel album intitulé “Identités” sur lequel il partage des titres avec Maxime le Forestier ou bien encore Manu Chao. S’en suit cinq albums et plusieurs concerts dont celui donné à Alger 4 janvier 2018 et qui marque le retour du chanteur dans son pays natal.

Véritable poète , amoureux des mots, Idir collabora avec les artistes français populaires comme Corneille, Grand Corps malade ou bien encore Kenza Farah. Idir a également chanté en duo avec le chanteur de Raï Cheb Mami sur le très populaire titre “Azwaw 2”.

VIDEO Idir « A Vava Inouva »

(Re) découvrez le succès planétaire d’Idir «A  Vava Inouva »

Toutes nos sincères condoléances accompagnent ses proches