Merci de noter cet article 🙂

La comédienne et chanteuse Lorie Pester a dévoilé aujourd’hui  publiquement être atteinte d‘Endométriose. A l’instar de Laetitia Milot, et d’Enora Malagré, l’actrice est  également touchée par cette maladie encore taboue mais qui frappe pourtant une femme sur dix. 

[themoneytizer id=”20083-1″]

 

Capture Demain nous appartient

Elle se dévoile comme jamais . Lorie Pester a confié face à la caméra de Konbini, être atteinte de cette maladie douloureuse et difficile à déceler. Lorie Pester parler ouvertement de cette  maladie chronique qui atteint une femme sur 10. C’est face à la caméra, que la comédienne partage son expérience.  Au début, l’actrice avait des douleurs pendant ces règles. Sa gynécologue lui disait que c’était normal mais ce n’était pas le cas.  “Un jour j’ai fait une grossesse extra-utérine, mon gynéco a dû m’opérer d’urgence. Et en fait, c’est après cette opération-là, quand je suis revenue dans ma chambre, on m’a dit ça tout simplement : ‘Voilà, tu as de l’Endométriose.”confie Lorie Pester puis d’ajouter qu’on lui a conseillé vu son âge (36 ans) d’aller  congeler ses ovocytes.

[themoneytizer id=”20083-1″]

En France, une loi n’autorise pas la congélation des ovocytes sauf pour les femmes suivant une chimiothérapie ou pour celle atteintes d’Endométriose mais à un certain degré. “Par rapport à une certaine loi, je ne suis pas assez atteinte. Ce qui fait que j’ai dû aller les congeler en Espagne. J’étais assez perdue au départ”, raconte la comédienne qui explique  avoir été sur Internet et avoir été perdue par toutes les informations qui y circulent. Lorie Pester est suivi par des spécialistes qui lui ont alors conseillé d’aller en Espagne. Lorie explique en détails son parcours : pendant douze jours, elle a subi des piqûres d’hormones, des échographies et des prises de sang (..) avant son opération.

Si elle a décidé d’en parler ouvertement aujourd’hui, c’est pour aider les femmes qui sont dans le même cas qu’elle et qui  et mènent un  combat pour tomber enceinte. “Mon rêve, c’était d’avoir un bébé à 27 ans (..)Et la vie passe tellement vite, aujourd’hui je n’ai pas envie de ne pas être maman. C’est pour ça que j’ai envie d’en parler,  essayer de dire aux jeunes femmes attention. Pour être maman, on n’a pas toute la vie devant soi. “

 

 

Vous avez aimé notre article ? Merci de le partager 🙂