Soirée continue ce soir sur France 2 : la fiction inédite « Moi, grosse » avec Juliette Katz suivie d’un débat, « Souffrir d’être gros » (Vidéo)

Juliette Katz est à l’affiche de la fiction inédite “Moi, grosse” à découvrir ce mercredi 15 mai 2019 à partir de 21 h10 sur France 2.

Soirée continue ce soir sur France 2 : la fiction inédite « Moi, grosse » avec Juliette Katz suivie d'un débat, « Souffrir d'être gros »  (Vidéo)
© Caroline Dubois /Barjac Productions/FTV

Écrite par Murielle Magellan et Sandrine Roudeix ,  Moi, grosse est l’histoire, adaptée du livre de Gabrielle Deydier*, d’une jeune femme qui n’entre pas dans les critères imposés par la société, laquelle condamne son surpoids.

Pour interpréter ce personnage hors normes, la youtubeuse, chanteuse, comédienne, Juliette Katz, s’engage plus fort contre la « grossophobie » et la dictature du conformisme. Le film réalisé par Murielle Magellan sera suivi d’un débat mené par Julian Bugier.

“Moi, grosse”:  le résumé en quelques lignes

Raphaëlle n’en revient pas : elle a été virée de son poste d’animatrice des écoles parce que son obésité ferait peur aux enfants ! À Pôle Emploi, Raphaëlle est confiante : elle a un diplôme, une expérience professionnelle, tout va bien. Et pourtant, même discours frontal : aucune chance de retrouver un boulot si elle ne maigrit pas… « Pas question ! », s’indigne Raphaëlle. Mais la réalité la rattrape, sa situation se dégrade, et c’est un véritable combat que va devoir mener Raphaëlle : un combat pour sa survie et le droit d’être qui elle est. 

Le casting

Retrouvez aux côtés de Judith Katz, Julie Delarme (Judith), Antoine Duléry(Jacques), Évelyne Bouix (Monique), Camille Japy (Noémie), Christopher Bayemi (Désiré)… Avec l’apparition également de Jonathan Daquin (Le jour où j’ai brûlé mon coeur, demain nous appartient).

Notre avis : un téléfilm attachant servi par une Juliette Katz magistrale dans le rôle de Raphaëlle. Cette fiction est une manière d’alerter les consciences et surtout, elle tord le cou à certains clichés.

“Moi, grosse” : Extrait Vidéo

 A 22h40 : débat : Souffrir d’être gros…

Après la diffusion de Moi, grosse, un film réalisé par Murielle Magellan, France 2 propose une nouvelle soirée continue animée par Julian Bugier.

Selon les chiffres de Santé publique France, un adulte sur deux est aujourd’hui en surpoids. L’obésité touche 17 % de la population adulte, soit environ 7 millions de personnes.

Très nombreux, les « gros » se sentent pourtant rejetés, mis à l’écart par la société et souffrent de ce qu’on appelle désormais la « grossophobie ».

Moqueries dans la cour d’école, regards et remarques déplacés dans les transports ou au supermarché, insultes régulières, mais aussi discriminations à l’embauche ou commentaires désobligeants des médecins… Autant de violences et de souffrances qui s’ajoutent à la difficulté de s’accepter quand on a un corps hors normes.

Depuis quelque temps, des voix se font entendre pour dénoncer cette « grossophobie », pour tenter de lutter contre cette stigmatisation et contre les clichés sur les gros qui seraient forcément paresseux, qui passeraient leur temps à manger et qui n’auraient qu’à faire un régime pour maigrir !

Car on le sait, mais on ne le dit pas assez, l’obésité est une pathologie dont les causes sont multiples – environnementales, génétiques, psychologiques… –, et la perte de poids n’est pas toujours possible.

Alors, pour quelles raisons la société n’accepte-t-elle pas les gros ? Et comment vit-on ces discriminations au quotidien quand on est gros ?

Si l’obésité est une maladie qu’il faut prévenir car elle réduit considérablement l’espérance de vie, comment aider au mieux les personnes qui en souffrent sans les stigmatiser ?

Julian Bugier donnera la parole à des hommes et à des femmes en surpoids, mais aussi à des médecins et psychologues qui les accompagnent dans leur combat contre la « grossophobie » et l’obésité. Ensemble, ils viendront témoigner de cette difficulté à vivre normalement en France quand on est gros.

Les invités :

Juliette Katz, comédienne, Gabrielle Deydier journaliste, Le professeur François Pattou chirurgien CHR Lille, Melissa Hadoux psychologue clinicienne à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière  , Karine Pinote qui a perdu 70 kg suite à une sleeve, Grégory Heudier, 16 ans qui a perdu 24 kg dans un centre spécialisé et Lydie Heudier, la mère de Grégory.

“Moi, grosse” une fiction attachante à suivre à partir de 21 h 10 ce mercredi 15 mai sur France 2


Contenus Sponsorisés